Anatomie d’un coeur sans pathologie

Circulation du sang dans le coeur

Schéma du coeur

Cliquez pour agrandir

Les cardiopathies congénitales

Communication interatriale

Orifice dans la paroi qui sépare les oreillettes. Lorsque celui-ci est large ou placé près des valves ou veines, une fermeture est préconisée.
Celle-ci se fera par chirurgie ou par cathétérisme Interventionnel en fonction de la localisation et de la taille.

Communication interventriculaire

Orifice dans la paroi qui sépare les ventricules. Il sera fermé s’il est large ou s’il interfère avec les valves adjacentes. La fermeture se fait par chirurgie ou dans certains cas par cathétérisme interventionnel.

Retour veineux pulmonaire anormal partiel

Une ou plusieurs veines pulmonaires sont connectées aux veines caves ou à l’oreillette droite au lieu d’être connectées à l’oreillette gauche. Ceci devra être corrigé par une intervention chirurgicale.

Transposition des gros vaisseaux

Transposition des gros vaisseaux

L’aorte et l’artère pulmonaire sont inversées c’est à dire que l’aorte naît du ventricule droit tandis que l’artère pulmonaire naît du ventricule gauche. Dans ces conditions, le sang ‘bleu’ retourne vers le corps tandis que le sang ‘rouge’ retourne vers les poumons. Il peut y avoir d’autres malformations associées (communication entre les ventricules, sténose pulmonaire…).

Il faudra une intervention chirurgicale pour rétablir la circulation normale, en inversant les vaisseaux (switch).

Tétralogie de Fallot

Cette malformation associe 4 anomalies:

  1.  une communication interventriculaire,
  2.  une hypoplasie pulmonaire, c’est-à-dire insuffisance de développement de l’artère pulmonaire,
  3.  une aorte à cheval sur la CIV, c’est-à-dire sortant du ventricule gauche et du droit,
  4.  une hypertrophie, c’est-à-dire une musculation trop importante du ventricule droit.

Il faudra une intervention (parfois plus) pour réparer les différentes anomalies.

Sténose valvulaire aortique

La valve aortique est anormale et ne s’ouvre pas complètement lors de la contraction du ventricule gauche. Il faudra fendre la valve afin d’améliorer son ouverture, en général par chirurgie (valvuloplastie) ou par cathétérisme interventionnel (dilatation au ballon). Avec le temps, ces interventions peuvent devenir insuffisantes et un remplacement de la valve peut s’avérer nécessaire. L’obstacle peut également se situer en-dessous ou au-dessus de la valve.

Canal atrioventriculaire complet

Un orifice commun fait communiquer les Oreillettes entre elles et les ventricules entre eux. Une malformation des valves tricuspide et mitrale y est associée. Il faudra fermer chirurgicalement les communications et réparer les valves.

Sténose pulmonaire valvulaire

La valve pulmonaire est anormale et ne s’ouvre pas complètement lors de la contraction du ventricule droit. Il faudra la fendre afin d’améliorer son ouverture. Ceci peut généralement se faire par chirurgie (valvuloplastie) ou par cathétérisme interventionnel (dilatation par ballon).

Coarctation aortique

Il s’agit d’un rétrécissement situé sur l’aorte, à distance du cœur. Il faudra élargir l’aorte, soit par cathétérisme interventionnel (dilatation au ballonnet) soit par chirurgie pendant laquelle la partie rétrécie sera enlevée.

Canal artériel perméable

Le canal artériel est une petite artère qui relie l’artère pulmonaire à l’aorte pendant la vie fœtale. Il permet au sang de court-circuiter les poumons non fonctionnels avant la naissance. Normalement il se ferme pendant la première semaine de vie. S’il reste ouvert, il devra être fermé par cathétérisme interventionnel (prothèse) ou parfois par chirurgie (ligature) en fonction de l’âge de l’enfant et de la taille du canal.